Patient info
Les greffes de gencives

Les greffes de gencives

Récession gingivale

Les récessions gingivales sont un problème fréquent parmi la population et peuvent amener leur lot de problèmes. Elles se définissent comme une migration de la gencive vers l’apex de la dent qui laisse à découvert une partie de sa racine. Lorsque cela est possible, les greffes gingivales sont une solution pour corriger ces problèmes.

Voir la section anatomie de la dent pour bien comprendre les différentes parties de la gencive.

Causes de la récession gingivale

Pour définir l’étiologie/raison de la récession gingivale, plusieurs causes sont possibles. Certaines sont dues à des forces mécaniques comme un brossage de dents excessif, un piercing, un crochet d’appareil dentaire, etc. Certains problèmes ont une origine inflammatoire telle une accumulation de tartre dû à un manque d’hygiène, une restauration défectueuse, des désordres génétiques, etc. Dans d’autres cas, il s’agit d’un problème de type morphologique (gencive trop mince, dent mal placée…). Il s’agit de bien cerner le problème puisque la stabilité des gencives à long terme en dépend.

Examen du dentiste

Lors de votre examen avec le dentiste, ce dernier vérifiera la présence de récessions gingivales. S’il y a lieu, le dentiste examinera avec vous différents paramètres pour connaître la stabilité à long terme de la gencive restante, les inconvénients causés par la récession et la faisabilité de la greffe. Si après cet examen, le dentiste vous conseille la greffe de gencive, il faudra déterminer le type de greffe.

Techniques de greffe

Il existe deux techniques de greffe principalement utilisés en médecine dentaire. Une première technique appelée greffe autogène libre consiste à ajouter une bande de tissu kératinisé sous la récession aux sites qui n’ont pas ou manquent de gencive kératinisée. Celle-ci sera utilisée principalement pour augmenter l’épaisseur et la largeur de la gencive attachée défectueuse afin de lui redonner sa résistance. Elle ne répare pas en tant que tel la récession mais diminue beaucoup les chances qu’elle s’accentue. La bande de gencive kératinisée ou greffon provient habituellement du palais qui est une bonne source de gencive kératinisée.

La deuxième technique permet d’aller recouvrir les récessions gingivales. Une bonne évaluation est cependant nécessaire puisque ce ne sont pas tous les défauts gingivaux qui peuvent être corrigés. Pour effectuer la greffe, on peut se servir de tissu prélevé au palais et on parlera alors de greffe de tissu conjonctif. On peut aussi se servir d’un tissu aloderme purifié en industrie et l’on parlera alors de greffe alloderme.

Ces deux types de greffe ont leurs avantages et inconvénients et il en reviendra au dentiste d’en discuter avec vous et choisir celle qui vous convient le mieux.

Poser une question ou laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie et votre téléphone ne seront pas publiés. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).